Un projet à la loupe – Suki la guerrière Kyoshi

Aujourd’hui j’ai envie de vous montrer le déroulé du projet que nous avons mené en collaboration avec une Cosplayeuse (Shepaki Coplay), des fois que ça vous donne envie d’essayer à votre tour…

Il y a un an environ j’avais évoqué avec elle la possibilité d’une collaboration autour d’un costume complet. la jeune femme résidant dans la capitale il nous à fallu quelques mois pour nous décider sur quel personnage elle avait envie de collaborer et dans quelle mesure je pouvais en profiter pour montrer l’étendue de mon travail du cuir.

design Suki par Hannah alexander

Notre choix s’est finalement porté sur un dessin d’une illustratrice, Hanna alexander, qui s’amuse à ré-interpréter les personnages de films ou d’animés avec sa propre sensibilité. Voici donc l’illustration qui nous a servi de base pour le costume “Suki la guerrière Kyoshi” de la série “avatar le dernier maître de l’air”.

Nous nous sommes réparti les rôles.  Je fabriquerai une armure en cuir à la guerrière Kyoshi, la capitaine s’occuperait de lui faire un bijou de tête, et notre modèle réaliserait sa robe elle même.

Les obligations de chacun étant ce qu’elles sont, nous avons mis encore quelques mois avant de réussir à trouver le temps de se voir pour prendre les mesures. mais nous y sommes finalement parvenus. Quelques marchés et salons plus tard me voila devant l’établi avec la ferme intention de venir à bout du projet. Bien entendu depuis longtemps mes méninges s’agitaient pour savoir par où attaquer la chose.

Première difficulté, l’armure telle que dessinée semblait n’avoir qu’une cordelette comme support aux épaules, il allait donc falloir trouver un moyen qu’elle se maintienne correctement sans que son poids puisse blesser la porteuse. J’avais d’abord opté pour une fixation à base de bouclerie, mais j’ai révisé ma position pour faire un principe de corsetage qui permettrait un maintien et affinerait légèrement la taille du modèle. Mais le principal de la pièce du haut est donc une armure lamellaire constituée d’écailles de cuir gras noir assemblées avec un lacet noir lui aussi. Les contours de cette pièce sont eux d’un seul tenant en cuir tannage végétal de 3mm et teinté en jaune. L’assemblage se faisant lui aussi avec du lacet ciré noir. avec dans le dos un laçage.

Tant qu’a être dans les écailles,  il me fallait prévoir celles pour les tassettes (les protections qui pendent de la ceinture et protègent le haut des jambes). Là encore, mais cette fois pour rajouter une impression de superposition, j’ai encadré les écailles de cuir gras avec du cuir a tannage végétal et assemblé le tout avec du lacet. En faisant ainsi je pouvais créer cette bordure jaune et donc me rapprocher du design de base en restant cohérent avec l’armure.

Pour la ceinture. Sur le dessin on voit qu’elle ne fait pas vraiment le tour et que c’est le lien rouge qui tient en fait l’ensemble. J’ai donc choisi une bande de cuir tannage végétal que j’ai teinté en vert et et jaune sur les bords pour garder le visuel des tassettes avec 4 passants pour que la corde rouge puisse passer.

Pour la pièce de ventre on voit des arabesques sur le dessin original mais je n’étais pas très emballé. Je me suis creusé les méninges et me suis rappelé que le thème du Salon Fantastique cette année était les dragons. Me voila donc parti en quête de dragon asiatique ondulant. J’en ai placé deux en miroir pour encadrer le symbole central.  Pour la teinture une base de jaune puis un marbré de vert et de noir comme pour les autres pièces une bordure jaune rehausse le tout

J’ai ensuite préparé la spalière. Je me suis inspiré d’un masque de tigre oriental. Le plus dur à été de placer le dessin de façon à  ce qu’une fois l’épaule en place la tête soit reconnaissable. J’ai ensuite choisi de teindre le fond en fauve pour faire ressortir la tête qui elle est teinte en jaune. Pour la fixation sur le bras, j’ai ajouté un brassard en cuir gras noir réhaussé de quelques rangs d’écailles du même cuir. et voilà pour l’épaule.

il ne manquait plus que le bijou de tête que la capitaine a réalisé avec un cabochon en oeil de chat vert pour le centre du diadème le tout orné de deux dragons fixés sur une petite plaque de laiton  et de perles en œil de chat vertes montées sur de la chaîne dorée.

voila la tenue prête pour son baptême du feu à deux jours du salon tout va bien…

Pendant tout ces mois de préparation et de réalisation nous avons échangé photos et avis avec Shepaki Coplay qui de son coté finalisait sa robe. J’avoue que nous n’avons pas été tout à fait sereins jusqu’au premier essayage (à 30 minutes de l’ouverture du salon). Mais au final le résultat fut plus que probant . Jugez en vous même :

Suki salon fantastique
Photo de Benoit Rugraff Modele Shepaki coplay